Un audit de cession est une opération d’une importance absolue et s’il est mal réalisé, beaucoup de malentendus peuvent naître. Il permet au dirigeant d’avoir un aperçu réel de l’état de son entreprise. Il ne faudrait donc pas le confier au premier venu. L’idéal est de faire appel à un expert-comptable pour le réaliser.

Bénéficier d’une évaluation claire et précise de la situation de l’entreprise

Parler d’audit de cession, c’est déterminer la valeur réelle de l’entreprise sur le marché à une date précise. Cette opération se fait avec des outils techniques de grande précision. Un audit de cession réalisé par un expert-comptable est toujours vu comme correct. En effet, la présence d’un expert-comptable est la garantie de la transparence et de la justesse des comptes. C’est un professionnel dont les propos ne sont pas mis en doute, car la rigueur et les exigences de sa formation sont connues.

Il faut également préciser qu’un expert-comptable n’accorde pas son image à une activité financière sans réellement s’y investir. Il étudiera donc dans les moindres détails les évaluations faites des différents comptes. Ceci permettra de justifier l’exactitude des soldes de compte. En s’occupant de l’audit de cession, l’expert-comptable protège le cédant des pertes probables.

L’autre rôle de l’expert-comptable est la certification des comptes. Le cédant de l’entreprise comprendra désormais les critères d’évaluation du prix de cession. La seule certification des comptes par l’expert est clairement un gage d’assurance pour tous les acheteurs probables. Le cédant est épargné des négociations humiliantes sur la valeur de son entreprise. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.